Elia et TenneT travaillent au renforcement du transport d’électricité entre la Belgique et les Pays-Bas


19-10-2016

Les gestionnaires de réseau de transport belge et néerlandais collaborent pour renforcer la capacité d’importation et d’exportation des lignes à haute tension entre les deux pays. Un renforcement significatif de ces interconnexions contribuera à intégrer les énergies renouvelables et à augmenter la sécurité d’approvisionnement et favorisera l’intégration du marché européen de l’électricité.

  • TenneT et Elia envisagent plusieurs possibilités pour renforcer considérablement la capacité de transport à l’horizon 2022
  • Le renforcement de la capacité s’opérera de préférence par l’optimisation des liaisons à haute tension existantes
  • Ce renforcement constituera une nouvelle étape dans l’intégration des marchés de l’énergie de l’Europe du Nord-Ouest

Le renforcement des interconnexions transfrontalières s’inscrit dans la lignée de l’accord de coopération bilatérale signé par les ministres belge et néerlandais de l’Énergie en avril 2016. Cette « Déclaration Politique concernant la Coopération Énergétique entre les Pays-Bas et la Belgique » vise entre autres une meilleure utilisation et une éventuelle extension des interconnexions. Cette ambition figurait déjà dans le plan de développement fédéral belge 2015-2025 (approuvé en novembre 2015 par la ministre de l’Énergie Marghem).

De nouvelles technologies sur des infrastructures existantes

Elia et TenneT considèrent que le renforcement du réseau de transport d’électricité doit passer par une optimisation des liaisons existantes, notamment à l’aide d’innovations technologiques telles que les transformateurs déphaseurs* et l'utilisation de conducteurs HTLS**. Les trajets qui entrent en considération pour ces nouvelles technologies seront identifiés d’ici la fin 2016.

Entre-temps, le renforcement du réseau à haute tension déjà convenu et approuvé, visant à favoriser le transport transfrontalier d’électricité entre les Pays-Bas et la Belgique, se déroule comme prévu (projets « Brabo » en Belgique et « ZuidWest380kV » aux Pays-Bas).

Intégration du marché

Une fois les projets susmentionnés réalisés, cette capacité d’interconnexion accrue sera mise à la disposition des différents acteurs de marché, notamment par le biais du mécanisme de couplage de marché day-ahead flow-based, opérationnel depuis mai 2015. De telles initiatives dans la région de l’Europe du Centre-Ouest (CWE) permettent une meilleure utilisation de la capacité commerciale disponible via les interconnexions.

Elia et TenneT soutiennent une optimisation continue du mécanisme de couplage de marché flow-based, conformément à l’accord de coopération bilatérale entre les Pays-Bas et la Belgique. Un couplage de marché renforcé est non seulement bénéfique à la sécurité d’approvisionnement mais aussi à la convergence des prix de l’électricité entre les pays participants.

Outre ces améliorations continues de l’intégration des marchés day-ahead et dans la perspective du projet paneuropéen XBID, Elia et TenneT ont continué à travailler, en collaboration avec le gestionnaire de réseau français RTE et la bourse de l’électricité EPEX, à l’intégration de leurs marchés intraday. Ces opérations ont conduit au lancement début octobre d’un marché intraday intégré entre les Pays-Bas, la Belgique, la France, l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche, qui permet des échanges d’électricité jusqu’à 1 heure avant la livraison. Ces nouvelles possibilités commerciales représentent un instrument important dans la poursuite de l’intégration de la production renouvelable intermittente.

Enfin, Elia et TenneT collaborent aussi étroitement à l’intégration des marchés d’équilibrage (balancing). Une étude approfondie a ainsi été menée, en collaboration avec les gestionnaires de réseau allemands et autrichien, sur les possibilités de coupler les marchés d’équilibrage nationaux et sur les défis techniques qu’entraînerait ce couplage (projet Explore). Le résultat de cette collaboration intensive sera très bientôt publié. Il constituera une avancée importante vers l’implémentation future du couplage des marchés d’équilibrage.

* Les transformateurs déphaseurs (phase shifters) règlent les flux électriques, tant en volume qu’en direction, afin d’obtenir une meilleure répartition des flux sur le réseau électrique. Cela permet de mieux utiliser la capacité transfrontalière, ce qui rend le réseau plus fiable.

** L’utilisation de conducteurs high temperature low sag (HTLS) permet de transporter jusqu’à deux fois plus de courant grâce au recours à de nouveaux matériaux.