Capacité de transport aux frontières

La Belgique occupe une place centrale au cœur du réseau européen interconnecté et des échanges d’électricité entre les pays qui le composent.

Le système électrique belge fait partie d’un système interconnecté qui s’étend du Portugal à la Pologne. La capacité de transport disponible aux frontières est principalement déterminée par :

  • la topologie du réseau européen (c’est-à-dire les éléments en service et leur mode d'interconnexion) ;
  • les échanges commerciaux entre les pays ;
  • les indisponibilités dans le réseau 380/220 kV (lignes de transport, transformateurs déphaseurs ou unités de production principales à l’arrêt) chez nous ou chez nos voisins.

Ces paramètres peuvent avoir des influences considérables pour la Belgique. En effet, notre pays se situe au centre de nations telles que la France, les Pays-Bas et Allemagne qui peuvent, selon la situation de leur réseau ou les conditions du marché, exporter ou importer des quantités importantes d’énergie électrique.

Compte tenu du maillage (à la manière d’une toile d’araignées, le réseau électrique à haute tension est composé d’une série de « boucles » qui permettent à l’électricité de circuler par différents chemins) du réseau électrique européen, toute transaction entre 2 pays passe en partie par les réseaux des pays voisins et génèrent dans ceux-ci des flux non nominés (c’est-à-dire des flux d’énergie qui ne relèvent pas de leurs propres échanges commerciaux mais qui traversent « librement » le pays). 
Ces flux constituent pour Elia un facteur d’incertitude considérable dans le calcul de la capacité d’échange avec les pays voisins. L’arrivée massive des productions d’origine renouvelable, principalement en Allemagne, augmente encore la variabilité des échanges et, par conséquent, l’incertitude sur les flux non nominés.

Cliquez ici pour de plus amples informations sur les méthodes de calcul qu’Elia applique.

Mesures exceptionnelles de coordination de capacité prises par Elia, RTE et TenneT en cas de pénurie cet hiver (PDF, en anglais).