Marché secondaire des réserves

Etude sur l’extension du marché secondaire actuel des réserves (mars 2017)

Elia a conduit une étude sur la possible extension du marché secondaire actuel des réserves. Ce sujet a été présenté lors de deux réunions du groupe de travail Balancing ; le 10/02/2017 et le 30/03/2017.

Lors de la première réunion, Elia a introduit différents scenarii relatifs à l’extension du marché et initié une enquête auprès des acteurs de marché. Lors de la deuxième réunion, Elia a présenté les résultats de l’enquête ainsi qu’une proposition d’implémentation.

Elia propose la mise en œuvre d’une généralisation complète du marché secondaire pour le 31 décembre 2017 :

  • à l’intraday, sans limitation circonstancielle (actuellement limité aux cas de forced outage), pour l’ensemble des produits de R1, R2 et R3 contractés sur les unités CIPU ;
  • aux produits non CIPU de R1, R2 et R3 contractées, aussi bien en day-ahead qu’en intraday, sans la limiter aux indisponibilités des produits.

Les ressources envisagées sont aussi bien celles connectées au réseau de transmission qu’aux réseaux des GRD sous la condition d’un accord sur l’utilisation de la flexibilité correspondante. Cette généralisation correspond à une ouverture complète du marché secondaire. Elle est en ligne avec l’ « European Guideline on Electricity Balancing » et , sur base de notre enquête auprès des acteurs de marché, est en ligne avec les attentes de ces derniers.

Cette ouverture du marché apporte une claire valeur ajoutée, présente peu d’inconvénients et permettra à la Belgique de devenir un des pionniers en Europe en terme d’échanges de réserves.