Réduire l’impact environnemental de nos installations

Elia recherche des solutions innovantes et s’implique dans des projets en faveur de la biodiversité et du paysage en collaboration avec le monde associatif.


Aménagement des corridors forestiers (projet LIFE+)


Pour des raisons de sécurité, aucun arbre ne peut pousser à proximité des lignes à haute tension afin d’éviter toute chute ou court-circuit. Jusqu’à récemment, notre politique d’entretien des lignes aériennes consistait à raser toute végétation dans un couloir d’environ 50 mètres sous les lignes. Cette politique est à la fois coûteuse pour Elia et peu favorable à la biodiversité.

Le projet « LIFE+ Elia » est un projet européen de 5 ans, mené par Elia dans le but de transformer 130 km de couloirs forestiers en véritables « corridors écologiques ». Au lieu de passer ces zones au girobroyeur tous les 5 à 8 ans, Elia va restaurer sous ces lignes des milieux naturels plus stables (comme des tourbières, des buissons, des prairies gérées par pâturage, etc.) qui seront plus faciles et moins coûteux à entretenir, et nettement plus favorables pour la biodiversité.

Depuis l’automne 2013,  l’équipe de LIFE+ a démarré les travaux sur le terrain, à savoir creusement de mares, plantations de lisières, etc, dans plusieurs sites simultanément. Visionnez l’interview de Gérard Jadoul, coordinateur de LIFE+Elia pour en savoir plus.

Collaboration internationale

 

Le but ultime du projet est de servir de démonstration pour tous les autres gestionnaires de réseau de transport d’électricité européens.

Une partie importante du budget servira à publier un « guide de bonnes pratiques », qui décrira les différentes possibilités de gestion de ces couloirs et en démontrera l'intérêt financier. Ce guide sera utilisé au sein d'Elia et diffusé auprès des autres gestionnaires de réseau de transport d’électricité européens (entre autres via les associations internationales ENTSO-E et CIGRE).

RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité français, a été intégré au projet et testera les aménagements dans les différents climats européens qui sont représentés en France (en Aquitaine, dans les Hautes-Alpes, en Bretagne, etc).

L’adoption de ces bonnes pratiques par un maximum de gestionnaires de réseau de transport d’électricité européens permettra de créer un réseau écologique sans précédent.

 

Financement et partenaires

Pour ce projet de 2,55 millions €, Elia recevra une subvention de 1,166 millions € de l'Europe (via le programme LIFE+) et une subvention de 815 000 € de la Région wallonne (via la Direction Générale Agriculture, Ressources naturelles et Environnement).

Elia contribuera à hauteur de 460 000 €, RTE à hauteur de 110 000 €. 2 ASBL (Solon et Carah) gèreront le projet, en coordination constante avec Elia. Ce projet associe ainsi des partenaires privés, publics et du monde associatif.

Pour en savoir plus, visitez le site officiel du projet « LIFE+ Elia ».

 

Top


Aménagement de pieds de pylônes

Une cinquantaine de pieds de pylônes ont déjà été aménagés dans le Limbourg il y a une dizaine d’années pour y améliorer l’intérêt pour la biodiversité, en y implantant des arbustes.
 
Un second projet consistant à installer des prairies fleuries et des arbustes dans les zones situées sous une dizaine de pylônes a été mené entre 2008 et 2011 en collaboration avec l’asbl Faune&Biotope. Ces zones servent de refuge pour la faune locale dans les grandes plaines agricoles. De très bons résultats ont déjà été observés. 
 

 

Top


Protection des oiseaux

Les pylônes à haute tension, par leur hauteur, représentent un lieu de nidification idéal pour certaines espèces d’oiseaux, comme les faucons crécerelles. Elia leur installe régulièrement des nichoirs. Une centaine ont déjà été installés dans les trois régions du pays.

Une étude destinée à mieux identifier les risques de collision et d’électrocution des oiseaux dans les zones où se situent des lignes aériennes est en cours, en collaboration avec l’asbl Natagora. Les résultats permettront à Elia d’identifier les tronçons de lignes existantes où il pourrait être intéressant de placer des moyens de protection de l’avifaune. Ils permettront également d’identifier les zones à éviter lors de la construction ou du déplacement d’une ligne aérienne.

Top


Gestion des projets en zone protégée

Un nouveau système de gestion des projets situés dans des zones à contraintes environnementales (bois soumis au régime forestier, Natura 2000, réserves naturelles, etc.) a été mis en place afin de mieux tenir compte des contraintes législatives en matière d’environnement dans ces zones.

Elia accorde ainsi une attention toute particulière à la faune et à la flore situées dans les corridors sous ses lignes aériennes. La longueur totale de ces corridors en zones Natura 2000 s’élève à plus de 320 km.

Top


Plantations aux alentours de nos installations

Des haies défensives indigènes (constituées d’aubépines, d’églantiers et de prunelliers) sont installées chaque année autour des postes à haute tension. Elles permettent à la fois de mieux intégrer les installations dans le paysage et d’accueillir la faune locale. Les arbustes piquants servent également de barrière contre d’éventuelles intrusions. Au total, près de 12 km de haies indigènes ont déjà été plantées autour de 17 postes Elia, ce qui représente plus de 40 000 plants.

Pour la réalisation des grands projets à des endroits très visibles, l’étude d’incidences environnementales ou la demande de permis d’urbanisme sont souvent accompagnées d’une étude sur le paysage avec des propositions pour mieux intégrer les installations (plantations de haies, etc.).

Des terrains proches des postes ainsi que certaines parcelles à l'intérieur des postes ont été réaménagées pour être plus accueillantes pour la biodiversité. Selon le type de paysage, des prairies fleuries, des haies, des lisières sont ainsi implantées. En 2011, 4 terrains ont ainsi été aménagés pour une surface de plus de 3 000 m².

 

Top