Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Elia participe au développement de l’énergie renouvelable et entreprend des actions concrètes pour limiter les émissions de CO2 dans ses propres installations.

Participation au développement de l’énergie renouvelable

Elia participe activement au développement de l’énergie renouvelable via :

  • le raccordement d’unités de production d’énergie renouvelable et, particulièrement, des parcs éoliens en mer du Nord ; elle a défini une vision pour le développement d’un réseau à haute tension en mer du Nord dans des conditions optimales pour l’ensemble des acteurs concernés.
  • sa participation dans des projets novateurs et associations comme « Friends of the Supergrid » qui fait la promotion d’un grand réseau européen, (supergrid), une solution pour faciliter la circulation et l’échange d’énergie renouvelable entre les pays producteurs, ou RGI (Renewables Grid Initiative).

Top



Bilan carbone

Elia entreprend aussi des actions concrètes pour limiter les émissions de CO2 de ses propres activités. Ainsi, le bilan de ses émissions de gaz à effet de serre a été réalisé à l’aide de la méthode française « Bilan Carbone © ».

Afin d’être le plus complet possible, toutes les émissions ont été analysées, y compris les pertes réseau. Les pertes réseau représentent l’ensemble de l’électricité « dissipée » lors de son trajet dans le réseau à haute tension, ce qui est inévitable : les transformateurs et les conducteurs (câbles, lignes) s’échauffent lors du passage de l’électricité, et une partie de cette électricité est ainsi perdue et transformée en chaleur. Cependant, comme les pertes réseau sont en grande partie non maîtrisables (elles dépendent principalement de la quantité d’électricité qui circule sur notre réseau), elles ne sont pas reprises dans le tableau ci-dessous.

Les chiffres globaux sont les suivants :

Poste d'émission (général)

Emissions (en T équivalent CO2)

Emissions (en % des émissions totales)

Energie dans les bâtiments (gaz, électricité)

3 170

4,1%

SF6 et gaz de réfrigération

9 859

13,0%

Achats annuels

15 241

20,1%

Déplacements du personnel et des visiteurs

7 113

9,4%

Déchets

238

0,3%

Immobilisation

40 335

53,1%

TOTAL

75.956

100,0%

 

Le but d’un Bilan Carbone© est de dresser un plan d’action permettant de diminuer les émissions de CO2, ce qui est en cours au sein d’Elia. Les pistes d’action identifiées concerneront les émissions aussi bien directes (celles sur lesquelles l’entreprise sait plus facilement agir, à savoir le transport du personnel et les consommations énergétiques des bâtiments d’Elia) qu’indirectes.

La direction d’Elia a a défini un objectif de réduction en émissions directes de 25% d’ici 2016. Cet objectif sera évalué et, le cas échéant, revu à la hausse, après la mise en place des KPI (key performance indicators, indicateurs de performance) permettant de suivre l’impact des actions prises et l’adoption du plan d’action. De plus, certains projets visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre sont déjà en cours, afin de pouvoir agir rapidement sur les émissions directes d’Elia (voir ci-dessous).

Des objectifs et des KPI seront également fixés pour les émissions indirectes, même si il est beaucoup plus difficile d’agir sur celles-ci.

Top



Réduction de la consommation d’énergie dans nos bâtiments

Bâtiments administratifs

Des audits énergétiques ont déjà eu lieu dans divers bâtiments administratifs et postes à haute tension Elia existants. Des plans d’action ont été dressés et sont déjà mis en œuvre dans 3 des 10 sites Elia.

Les deux bâtiments administratifs les plus récents d’Elia en date ont été construits selon les principes de la construction durable. Le bâtiment abritant le Centre de Contrôle National a ainsi obtenu le titre de « bâtiment exemplaire » délivré par l’IBGE (Institut Bruxellois pour la Gestion de l’Environnement).

Le nouveau bâtiment administratif d’Elia dont la construction a démarré en octobre 2011 pousse encore plus loin les principes de la construction durable. En effet, il sera non seulement très économe en énergie (bâtiment passif) mais également labellisé BREEAM (Building Research Establishment Assessment Method, méthode d'évaluation de la performance environnementale des bâtiments) « Very Good».
Ce label est octroyé aux bâtiments sains pour leurs occupants, à faible énergie grise (quantité d'énergie nécessaire au cycle de vie d'un matériau ou d'un produit, de sa production à son recyclage), à faible consommation en eau et dont le terrain est aménagé dans le respect de la biodiversité.

Postes à haute tension

Pour réduire les consommations de chauffage, un nouveau système d’allumage et d’extinction automatique du chauffage via téléphone portable a été installé dans 25 de nos 600 postes haute tension. Grâce à ce système, la température sera suffisamment élevée à l’arrivée des personnes qui doivent y travailler, tout en limitant le chauffage aux moments où le poste est inoccupé.

Top



Mobilité intelligente pour notre personnel

Un plan d’amélioration de la mobilité a été lancé au sein d’Elia en novembre 2011. Il reprend un grand nombre d’actions visant à faciliter les déplacements du personnel, aussi bien pendant les trajet domicile-travail que durant les heures de travail. Les actions comprennent notamment le prêt de vélos pour les déplacement gare-lieu de travail, la promotion de bureaux de passage permettant de travailler à proximité du domicile, la mise à disposition de véhicules partagés, la promotion des outils de téléconférence, etc.

Top



Achats verts privilégiés

Les départements Achats et Environnement d’Elia insèrent des critères écologiques dans les nouveaux appels d’offres.

L’achat de produits plus durables est en effet un levier d’action important pour les entreprises qui souhaitent réduire leur impact sur l’environnement. En insérant des critères écologiques dans ses appels d’offres, Elia encourage les industriels à produire de façon plus responsable.

Le respect de l’environnement s’ajoute comme critère de sélection des fournisseurs, au même titre que le prix ou la sécurité. Ceci inclut la politique environnementale du fournisseur, les consommations énergétique du produit tout au long de sa durée de vie, la transparence sur le contenu des produits, etc.

Une politique de « Green Procurement » a ainsi été mise en place.

Top