Mesures exceptionnelles de coordination de capacité prises par Elia, RTE et TenneT en cas de pénurie cet hiver


02-12-2014

Elia, TenneT TSO BV et Rte ont convenu d'appliquer une procédure extraordinaire cet hiver et ont demandé l’approbation des autorités régulatoires, le cas échéant. Suite à l’indisponibilité de plusieurs unités nucléaires, la Belgique fait face à une perte de plus de 1/3 de sa capacité de production centralisée installée par rapport à l'hiver 2013-2014.

L'impact pour la région CWE (Central Western Europe) a été analysé par plusieurs études. Ces études confirment  un risque accru pour la sécurité et la fiabilité du système d'approvisionnement électrique dans le cas où l’éolien ne serait pas disponible, cumulé avec des besoins de consommation très importants suite à une vague de froid sur la région. À la demande d'Elia, le gestionnaire de réseau de transport d’électricité en Belgique, les gestionnaires de réseau de transport de la région ont élaboré conjointement une procédure reprenant différentes mesures extraordinaires applicables de façon exceptionnelle en cas de risques de déséquilibre entre production et demande détectés en Belgique. Ces mesures consistent en la coordination des valeurs NTC (Net Transfer Capacity) sur plusieurs frontières au sein de la région CWE. La flexibilité maximale de la capacité NTC est indispensable pour faciliter, dans la mesure du possible, le transport vers la Belgique et en même temps assurer la sécurité du réseau régional. La procédure extraordinaire devrait entrer en vigueur ce 12 décembre, sous réserve de l’approbation des autorités régulatoires, ce qui signifie une mise en service effective à partir de la date de livraison du 14 décembre. Une méthode de calcul de capacité et d’allocation plus efficace (couplage de marché flow-based) devrait être mise en œuvre dans la région CWE au printemps 2015.

Lire la note explicative (en anglais)