La Ministre Marie Christine Marghem inaugure le nouveau centre de contrôle national


19-10-2017

Le 19 octobre, le gestionnaire de réseau Elia a dévoilé son centre de contrôle national fraîchement rénové à la Ministre Marie-Christine Marghem ainsi qu’à la presse belge. Depuis le centre de contrôle national, le gestionnaire de réseau assure, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, la surveillance du système électrique belge, qui doit être maintenu en équilibre à tout moment. Ce système devient de plus en plus complexe, en raison de l’augmentation des échanges transfrontaliers et de la part croissante des énergies renouvelables. Des évolutions qui nécessitent des prévisions précises et la flexibilité nécessaire pour faire face des variations soudaines. Grâce à cette rénovation, le centre de contrôle, équipé des logiciels les plus récents, est prêt pour la transition énergétique.



Aujourd’hui, le réseau à haute tension belge fait partie du réseau interconnecté européen qui s’étend sur tout le continent, du Portugal à la Bulgarie et de la Norvège à l’Italie.  Avant, la situation était tout autre.  Le réseau à haute tension européen a été essentiellement développé au cours des années cinquante, soixante et septante afin de transporter l’énergie « en vrac » des grandes centrale de production vers les centres de consommation.  En réalité, les pays individuels s’apparentaient à l’époque à des « îles électriques » et la collaboration avec les pays voisins était très limitée.  Au cours des dernières décennies, les échanges d’énergie à l’échelle internationale ont connu une croissance exponentielle. À l’heure actuelle, la Belgique dispose d’une capacité transfrontalière de 4500 MW, ce qui correspond environ à 30 à 40 % de la consommation moyenne belge. D’ici 2020, ce chiffre aura atteint 6500 MW.

 

En Belgique, le parc photovoltaïque a aujourd’hui atteint une capacité installée de 3000 MW, et le parc éolien une capacité de 2000 MW. Au printemps, lors de journées ensoleillées et venteuses, l’énergie consommée peut provenir à hauteur de 40 % de la production éolienne et photovoltaïque. Mais en l’absence de soleil, cette production d’énergie doit provenir d’autres sources de production traditionnelles, ou des importations.

 

Cette tendance à utiliser les énergies renouvelables va de plus en plus s’imposer. En d’autres termes, le secteur de l’énergie est en pleine transition, ce qui rend que l’exploitation du réseau d’électricité de plus en plus complexe.  Le système devient plus flexible, tant au niveau des consommateurs que des producteurs d’énergie. Alors que la plupart des paramètres sont volatils et moins prévisibles, le réseau doit pouvoir fonctionner de manière sûre à tout moment. C’est le défi auquel est confronté aujourd’hui le gestionnaire de réseau belge et que la rénovation du centre de contrôle anticipe.

 

Avec un taux de fiabilité de 99,99%, le réseau à haute tension belge compte parmi les plus performants d’Europe.

________________________________________________________________

 

À propos d'Elia

 

Le groupe Elia est constitué de deux gestionnaires de réseau de transport (GRT) d’électricité : Elia Transmission en Belgique et (en collaboration avec Industry Funds Management) 50Hertz Transmission, l’un des 4 GRT allemands, actif dans le nord et l’est de l’Allemagne.

 

Avec plus de 2.100 collaborateurs et un réseau de quelque 18.400 km de liaisons à haute tension au service de 30 millions de consommateurs finaux, le Groupe fait partie des cinq plus grands gestionnaires de réseau européens.

 

Il assure le transport efficace, fiable et sûr de l’électricité des producteurs vers les gestionnaires de réseau de distribution et les grands consommateurs industriels, ainsi que l’importation et l’exportation d’électricité depuis et vers les pays voisins. Le Groupe joue un rôle moteur dans le développement du marché européen de l’électricité et l’intégration de l’énergie renouvelable.

 

Outre ses activités de GRT en Belgique et en Allemagne, le groupe Elia offre un large éventail d’activités de consultance et d’engineering aux entreprises via sa filiale Elia Grid international (EGI).

 

Le Groupe opère sous l’entité juridique Elia System Operator, une entreprise cotée en Bourse dont l’actionnaire de référence est le holding communal Publi-T.