Plan de développement fédéral 2010-2020

Elia anticipe le futur du marché de l’électricité et prévoit les investissements à réaliser sur son réseau.

Plan de développement 2010-2020 (PDF)

Découvrez plus en détail le plan de développement 2010-2020 sur la page Plan de développement fédéral, ainsi que l’Évaluation Stratégique Environnementale réalisée dans ce cadre.

Téléchargez les versions précédentes du plan de développement fédéral sur la page des publications, rubrique Plans d'investissements fédéral.

Objectifs

Dans son plan de développement fédéral, Elia définit les projets d’investissements qu’elle planifie pour son réseau pour les tensions de 380 kV à 150 kV. Objectif : mettre en place les mesures nécessaires pour que notre réseau à haute tension puisse répondre aux besoins de demain en termes de sécurité d’approvisionnement, de durabilité et de compétitivité.
Ce plan, qui est soumis à l’approbation du ministre de l’Energie, fait l’objet d’une étude d’incidences sur l’environnement et d’une large consultation publique.

Le dernier plan de développement en date d’Elia porte sur la période de 2010 à 2020. Il répond à 3 préoccupations centrales :

  1. la fiabilité du réseau ;
  2. l’efficacité économique ;
  3. le caractère durable des solutions retenues.

Top



Incertitudes et hypothèses

Il est bien sûr impossible de prévoir précisément de quoi l'avenir sera fait. C’est pourquoi le plan de développement propose différents scénarios explorant chacun une facette possible de l’avenir du marché de l’électricité en Belgique. Les décisions qui seront prises concernant la sortie du nucléaire, la croissance de la production d’énergie renouvelable, l’évolution des capacités de production des pays voisins avec lesquels nous sommes interconnectés… sont autant de facteurs qui peuvent influencer fortement l’évolution du marché de l’électricité.

Top



Axes de réflexion

Le plan de développement 2010-2020 s’articule autour de 5 axes :

  • Développement des interconnexions
    Les interconnexions avec les pays voisins sont essentielles pour le développement d’un marché européen de l’électricité mais aussi pour améliorer la sécurité d’approvisionnement en Belgique et en Europe.
  • Intégration des unités de production renouvelable
    Pour accueillir de façon optimale les unités de production renouvelable sur son réseau et contribuer aux objectifs énergétiques et climatiques belges et européens, Elia développe une stratégie spécifique en la matière. L’intégration du renouvelable pose en effet une série de contraintes qui représentent de nouveaux défis pour Elia.
  • Accueil d’unités de production « traditionnelle » (ou centralisée)
    Le plan de développement présente les investissements liés aux projets de mise en place de nouvelles unités de production centralisée qui offriront des capacités supplémentaires et contribueront à la concurrence du marché. Il tient également compte du remplacement d’une partie de ces centrales traditionnelles qui arrivent en fin de vie par des unités plus performantes et plus fiables.
  • Renforcement du réseau
    Le réseau doit pouvoir répondre à l’évolution de la consommation. Malgré les objectifs européens pour l’amélioration de l’efficacité énergétique, Elia ne s’attend pas à ce que des renforcements du réseau ne soient plus nécessaires. Au contraire. Le déploiement de voitures électriques ou de pompes à chaleur, par exemple, pourrait influencer la consommation à la hausse.
  • Maintien en condition opérationnelle du réseau
    La Belgique fait partie des pays européens où la qualité de l’approvisionnement est la meilleure et ce grâce à une stratégie de maintenance et de remplacement efficace. Elia a mis en place une méthodologie permettant d’établir des priorités dans les projets de remplacement et de mises aux normes environnementales.

Top