Mécanisme d’ajustement

Notre mécanisme d'ajustement permet de maintenir l'équilibre au niveau national et de faire face aux déséquilibres soudains entre injections et prélèvements.

L’électricité ne peut être stockée en grande quantité. La production doit donc, à chaque instant, être ajustée à la consommation. Cet ajustement repose sur 3 piliers :

Collaboration européenne

Le réseau belge fait partie du grand réseau européen d’électricité, un ensemble de 24 pays interconnectés dans lequel l’électricité circule librement, du Portugal à la Pologne et, à l’est, jusqu’en Bulgarie.

En cas de déséquilibres importants, chaque pays peut compter sur le soutien de tous les autres pays qui font partie de cette zone interconnectée. Toutefois, ce soutien est limité dans le temps et strictement soumis à des règles européennes.

Elia a en outre conclu des contrats avec des gestionnaires de réseau de transport voisins afin d’obtenir ou de fournir une assistance dans des circonstances particulières.

Responsabilité d’équilibre

Chaque point d’accès – de prélèvement et d’injection – sur le réseau d’électricité belge relève de la responsabilité d’un ARP (« Access Responsible Party » ou responsable d’accès) qui doit s’assurer que tous les prélèvements et toutes les injections dans son portefeuille de clients soient en équilibre sur une base quart-horaire.

Lorsqu’Elia constate un déséquilibre entre d’une part les injections physiques, les importations et les achats totaux, et, d’autre part, les prélèvements, les exportations et les ventes totaux, elle applique un tarif de déséquilibre.

Mise en œuvre des services auxiliaires

Si les ARP ne parviennent pas à maintenir leur portefeuille de clients en équilibre, Elia doit prendre les initiatives indispensables pour rétablir l’équilibre de la zone de réglage. Notre entreprise ne disposant d’aucune unité de production, elle demandera aux utilisateurs du réseau de fournir une série de services auxiliaires :

  • la réserve primaire ;
  • la réserve secondaire ;
  • la réserve tertiaire;
    • par le biais des unités de production (R3-PROD) 
    • par le biais des services d'ajustement de profile (R3-DP)
    • par le biais des clients délestables (ICH)
  • les réserves non contractées (« offres libres ») ;
  • les contrats de réserve conclus avec des gestionnaires de réseau de transport voisins.

Les réserves primaire et secondaire sont mises en œuvre automatiquement. Les autres réserves sont mises en œuvre manuellement, et ce conformément aux règles de fonctionnement du mécanisme d'ajustement définies approuvées par le régulateur.

Les moyens qu’Elia doit mettre en œuvre pour la gestion de l’équilibre dans la zone de réglage déterminent les tarifs de déséquilibre.