Boucle de l'Est

Version auf Deutsch


30 Mars 2017

Ce 23 mars 2017, Elia a organisé une permanence d’information sur les champs électromagnétiques à Malmedy

Suite à la mise en service de Boucle de l’Est – Step 1, des questions avaient été posées à Elia concernant les champs électromagnétiques produits par la liaison.

A la demande de la Commune de Malmedy, l’équipe projet a donc spécialement organisé une permanence d’information sur ce thème.

Madame Véronique Beauvois, experte de l’ULg en matière de champs électromagnétiques, était présente. Parallèlement, les équipes d’Elia (Dorien Jannis, Catherine Cuvelier et Nicolas Blanpain) étaient sur place afin de fournir tous les renseignements techniques relatifs à la liaison. Les riverains et les élus ont pu poser toutes leurs questions de manière individuelle.

Une vingtaine de personnes ont ainsi eu l’occasion d’échanger avec les représentants d’Elia et de trouver des réponses à leurs interrogations auprès de Mme Beauvois.

Cet événement participe à la volonté d’Elia de veiller à mettre en place un réel partenariat et un dialogue régulier avec les citoyens et leurs représentants locaux.

 

22 Mars 2017

Elia organise une permanence d’informations sur les champs électromagnétiques

Suite à la mise en service de Boucle de l’Est – Step 1, des questions ont été posées à Elia concernant les champs électromagnétiques produits par la liaison. C’est un sujet auquel nous sommes sensibles et pour lequel nous prenons des mesures strictes.

En collaboration avec la Commune de Malmedy, Elia organisera donc une permanence d’information sur les champs électromagnétiques :

Jeudi 23 mars 2017
18h-20h
Malmundarium, Salle du Chapitre
Place du Châtelet 9, 4960 Malmedy


A l’occasion de cette permanence, Madame Véronique Beauvois, experte de l’ULg en matière de champs électromagnétiques sera présente pour répondre aux questions de manière individuelle.
Les représentants d’Elia seront également à disposition des visiteurs afin de fournir tous les renseignements techniques relatifs à la liaison.
Pour toutes questions ou demandes d’informations complémentaires, l’équipe Elia reste à votre disposition via le numéro vert 0800 18 002 ou encore l’adresse e-mail riverains@elia.be.

Mars 2017

Le 23 février dernier a eu lieu la dernière Séance d’Information du Public annonçant officiellement le projet Boucle de l’Est – Step 2.

En collaboration avec les communes concernées par le projet, l’équipe Elia a organisé 4 soirées d’information à Stoumont, Trois-Ponts (couplée avec Spa), Stavelot et Malmedy.

Ces rencontres ont été l’occasion, pour Elia, de présenter son projet d‘infrastructure ainsi que les défis auquel il devrait de répondre.

Les riverains, comme les autorités locales ont également pu poser leurs questions et faire part de leurs remarques.

Ces quatre séances d’information ont été de vrais moments d’échanges et de convivialité entre l’équipe projet Elia et les riverains concernés.

Aujourd’hui, le projet Boucle de l’Est-Step 2 rentre dans la phase de réalisation de la Notice des Incidences sur l’Environnement. Notice réalisée par un bureau indépendant et agréé par la Région wallonne.

Selon le planning prévisionnel, Elia envisage d’introduire son dossier de demande de permis à la Région wallonne en juin 2017. Les riverains seront alors consultés une seconde fois dans le cadre de l’Enquête Publique qui devrait se tenir en septembre.

Les équipes Elia restent bien entendu disponibles en dehors de ces étapes administratives via le numéro vert 0800 18 002 ainsi que vie l’adresse mail riverains@elia.be

20 Février 2017

Inauguration de la Boucle de l’Est – Step 1

Le 20 février, Elia a inauguré officiellement cette nouvelle liaison aérienne à haute tension qui relie Malmedy, Waimes, Amel et Bütgenbach.

Elia a profité de cette occasion pour mettre à l’honneur ses équipes ainsi que les sous-traitants de ce chantier d’envergure. En effet, ce ne sont pas moins de 7 sociétés dont 5 entreprises locales qui ont œuvré sur le terrain pendant plus de 2 ans. L’expertise et le professionnalisme de leurs équipes ont grandement contribués au succès de ce projet.

Au travers de cet événement, Elia a souhaité également remercier vivement les autorités locales pour leur collaboration tout au long des travaux ainsi que les riverains pour leur patience.

Etablir un partenariat solide avec l’ensemble des acteurs locaux est une réelle priorité d’Elia. Nous mettons également un point d’honneur à communiquer de manière transparente, proactive et régulière avec les riverains concernés par nos projets d’infrastructure.

16 Janvier 2017 

Projet de renouvellement et de renforcement de la liaison électrique aérienne - Boucle de l’Est – Step 2
Invitation à une séance d’information

Chers riverains,

La société Elia, gestionnaire du réseau de transport d’électricité en Belgique, a pour projet de remplacer et renforcer l’actuelle liaison aérienne Boucle de l’Est.

La mise en service de la nouvelle liaison aérienne reliant Malmedy, Stephanshof, Amel et Bütgenbach a été réalisée en décembre et clôture ainsi la première phase de ce grand projet.

Elia entame aujourd’hui la seconde phase – la Boucle de l’Est-Step 2. Il s’agit du renouvellement et du renforcement de la liaison aérienne existante reliant Malmedy au lieu-dit Bronrome et de Bronrome à Brume située sur le territoire des communes de Malmedy, Spa, Stoumont, Stavelot, et Trois-Ponts.

Indispensable au développement de la production d’énergie renouvelable dans la région et nécessaire pour assurer la fiabilité de l’ensemble du réseau, ce projet Boucle de l’Est-Step 2 est une priorité d’Elia.

Elia organise des séances d’information afin de vous présenter le projet et de répondre à toutes vos questions.

Les représentants d’Elia seront à votre disposition :
 Dorien Jannis – Program Manager
 Nicolas Blanpain – Project Manager
 Sophie De Baets – Infrastructure Projects Communication Manager
 Catherine Cuvelier – Permits Officer

Nous espérons d’ores et déjà que cet évènement répondra à toutes vos interrogations sur le projet.
Au plaisir de vous y rencontrer,

Sophie De Baets
Infrastructure Projects Communication Manager

Décembre 2016: Boucle de l’Est Step 1 – Liaison mise en service !

Ce mardi 6 décembre 2016 marque un tournant important dans le vaste projet Boucle de l’Est – Step 1, avec la mise en service de la liaison Bévercé-Butgenbach-Amel et ce, sur l’entièreté de la ligne.

Grâce à l’excellent travail de toutes les équipes et des services responsables du projet, la manœuvre fut un succès.

Les travaux de renforcement de l’infrastructure existante qui relie, sur une longueur de 21 km, les postes électriques de Bévercé, Amel et Bütgenbach (via le point d'interconnexion de Stephanshof) sont donc, dans l’ensemble, terminés.

Actuellement dans sa phase de finition (évacuation des accès, remise en état des terrains, mise en peinture des pylônes en treillis métallique, plantations, …), le chantier sera définitivement clôturé dans le courant 2017.

Octobre 2016: Boucle de l’Est Step 1 – Un chantier d’envergure qui touche à sa fin

Depuis le 1er juin 2015, Elia travaille au remplacement et au renforcement de sa ligne à haute tension située entre les postes électriques de Malmedy, Stephanshof, Amel et Bütgenbach.

Ce projet est aujourd’hui pratiquement achevé. Les équipes Elia sont en effet arrivées sur la commune de Malmedy, dernière étape de ce chantier d’envergure.

Les accès et les fondations ont en effet été créés et les premiers pylônes apparaissent dans le paysage malmedien. La fin des travaux est estimée, comme prévu, début 2017.

Dans un souci de transparence et d’information continue des riverains de ses infrastructures, Elia a distribué une newsletter spécifique à destination des riverains de Malmedy. L’occasion pour Elia de faire le point sur l’état d’avancement des travaux sur la commune et de rappeler la disponibilité de ses équipes via le numéro vert 0800 18 002 et l’adresse mail boucledelest@elia.be.

Septembre 2016

Le 16 septembre 2016 un incident est survenu sur la ligne à haute tension reliant les postes électriques de Amel et de Saint-Vith. Les communes de Saint-Vith, Butgenbach et Amel n'ont en effet plus été alimentées en électricité pendant environ une heure.

Immédiatement informés de la situation, l'équipe Elia s'est rendue sur place afin d'inspecter la ligne à la recherche d'éléments extérieurs ayant pu conduire à la mise hors tension de la liaison.
Il s’est avéré que des oiseaux ont été à l'origine du court-circuit. En effet, il suffit que quelques oiseaux soient mal positionnés sur les conducteurs pour que cela déclenche le dispositif de protection et une mise hors tension de la ligne.

Les techniciens d’Elia et d'Ores se sont tout de suite coordonnés pour qu'Ores puisse reprendre l'alimentation électrique des communes via son réseau de distribution et ainsi impacter le moins possible les habitants de la région.

Nous remercions les communes et les habitants pour leur compréhension et leur patience.

Juin 2016

À l’occasion de la Semaine Européenne de l’Énergie Durable, Elia a souhaité faire la lumière sur un aspect peu connu de sa philosophie d’entreprise : l’intégration des énergies durables sur le réseau électrique belge. En effet, 30% de ces investissements sont consacrés à des projets vecteurs d’énergies renouvelables qui permettent d’aller chercher l’électricité verte là où elle est produite et de la réinjecter sur le réseau.
Elia a présenté à la presse ce mardi 21 juin un exemple concret : le projet « Boucle de l’Est ». Ce rendez-vous a été l’occasion d’expliquer concrètement comment Elia soutient la Belgique vers une réelle transition énergétique.

« Boucle de l’Est est un projet dont nous sommes fiers. Aujourd’hui la première phase est terminée à plus de 50%. Nous avons respecté les délais imposés par le Gouvernement dans le Plan fédéral. Nous avons travaillé en partenariat avec les autorités communales qui ont insisté sur l’importance d’une bonne communication. Je crois que nous sommes sur la bonne voie » a déclaré Valérie Daloze, Head of Infrastructure and Project Management.

Avril 2016

Boucle de l’Est : timing respecté !

Les travaux de renforcement de la ligne aérienne à haute tension située entre les postes de Bevercé, Amel et Butgenbach et le point d’interconnexion de Stephanshof ont été réalisés à 50%.
Les deux premiers tronçons Stephanshof-Butgenbach et Stephanshof-Amel composés respectivement de 31 et 16 pylônes, sont actuellement en service via un seul terne. Comme il était initialement prévu, les travaux d’installation des nouveaux supports et de tirage des câbles du troisième tronçon, qui permettront de relier le point d’interconnexion de Stephanshof au poste haute tension de Bévercé, vont pouvoir commencer ce mois de mai.

Boucle de l’Est : l’excellence belge en action

Dans le cadre du projet Boucle de l’Est, ce ne sont pas moins de 5 entreprises belges qui sont en charge de la réalisation des travaux, soit 87 travailleurs qui s’attèlent au jour le jour sur ce chantier de la Boucle de l’Est. L’entreprise Galère gère les travaux de génie civil avec la société Bodarwé. ENGIE Fabricom et Ronveaux Electricité, spécialisées dans tous types de travaux sur des installations électriques de haute et moyenne tension, interviennent dans le montage des nouveaux supports et l’installation des nouveaux câbles de la ligne aérienne. La société Ronveaux Construction, experte dans la conception et la production d’éléments préfabriqués en béton, a conçu et fournit les nouveaux supports en béton. Ces pylônes en béton haute performance ont été couronnés par la Fédération de l’Industrie du Béton le 26 novembre dernier. Depuis 2011, Elia étudie en effet avec la société Ronveaux la possibilité d’utiliser des poteaux bétons haute performance capables d’allier résistance et esthétique. Aujourd’hui, 45 poteaux de ce type sont installés sur la liaison haute tension. Elia est particulièrement fière de pouvoir mettre en avant cette excellence belge !

Novembre 2015

Elia et Ronveaux, récompensés par la Fédération de l'Industrie du béton

Ce 26 novembre, les sociétés Elia et Ronveaux ont été couronnées par la Fédération de l'Industrie du béton pour le développement novateur de poteaux béton à haute performance placés à l'est de la province de Liège.

 

 

   

 

September 2015

Bilan positif des travaux entamés ces 3 derniers mois

Trois mois après le lancement des travaux relatifs au renforcement de la ligne à haute tension reliant Bévercé, Stephanshof, Amel et Bütgenbach, Elia dresse un bilan positif. La première phase des travaux entreprise sur les communes d’Amel, Waimes et Bütgenbach se déroule conformément au planning initial, en toute sécurité, dans le respect de l’environnement et conformément aux exigences du permis d’urbanisme octroyé par la Région wallonne.

  

    

 

Juin 2015

Lancement des travaux de renforcement de la ligne à haute tension Bévercé-Butgenbach-Amel

Une liaison attendue avec impatience par les producteurs d’énergie renouvelable dans l’Est du pays

Le 18 janvier 2015, le projet de renforcement de la ligne reliant les postes électriques de Bévercé-Butgenbach-Amel a été reconnu d’utilité publique par les autorités belges. Le permis d’urbanisme a été accordé à Elia le 12 septembre 2013. Aujourd’hui, après une longue procédure administrative garantissant le bien fondé du projet, le respect de l’environnement et la limitation des nuisances pour les riverains, Elia annonce le lancement du chantier dès le 1er juin 2015.

Les communes ont été informées, la Newsletter LINK a été adressée par courrier à l’ensemble des riverains.

actualites

Utilité

Une réponse à deux enjeux majeurs

Enjeu n°1 : Assurer l’avenir de notre production d’énergie verte

L’Est de la Province de Liège est une zone géographique particulièrement propice et dynamique dans le domaine de la production d’électricité verte. Aujourd’hui, le réseau est arrivé à saturation et ne peut plus accueillir de production supplémentaire.

De nombreux projets ne voient pas le jour, ou n’atteignent pas un rendement optimal, parce que l’énergie ne peut être acheminée vers le consommateur final.

  •  157MW de production raccordée actuellement contre 182MW de production en liste d’attente

En passant de 1x70 kV à 2x110kV, le projet de renforcement de la Boucle de l’Est a pour vocation première de pouvoir accueillir la production d’énergie d’origine renouvelable produite dans la région et assurer la transition énergétique.

 

Enjeu n°2 : Assurer la fiabilité du Réseau

Sécurité des citoyens et des infrastructures ainsi que la fiabilité du réseau sont des priorités absolues d’Elia. En effet, la politique d’Elia en matière de sécurité est d’offrir des infrastructures toujours plus sûres pour la population, l’approvisionnement tout en respectant l’environnement.

Pour atteindre cet objectif de sécurité, des contrôles (interne et externe à Elia) sont régulièrement réalisés afin de mesurer précisément l’état d’usure des installations. Les résultats de ces contrôles permettent ensuite de juger de la nécessité ou non d’entreprendre des réparations ou, comme dans le cas de la Boucle de l’Est, de prévoir le remplacement de certaines parties de la liaison qui arrive (Step 2) ou arrivaient (Step 1) en fin de vie.

C’est pourquoi Elia a décidé de remplacer l’ensemble de la liaison existante par une infrastructure nouvelle génération permettant d’assurer la sécurité et la fiabilité du réseau tout en renforçant la capacité d’alimentation.

 

Un projet réalisé en plusieurs étapes

Lancé en 2015, ce projet d'envergure sera réalisé en plusieurs étapes. Celles-ci ont été approuvées par le Ministre de l’Energie dans le cadre des Plans de Développement Fédéraux 2010-2015 et 2015-2025.

  • Boucle de l’Est - Step 1
  • Boucle de l’Est - Step 2
  • Boucle de l’Est – Next Steps – A l’heure actuelle, les prochaines étapes du projet sont encore au stade de l’étude

 

 

Boucle de l'Est - Step 1

L’ancienne ligne aérienne 1x70kV, construite en 1966, ne répondant plus aux besoins de la région, Elia a fait le choix d’investir 30 millions € pour réaliser le remplacement et le renforcement de cette liaison aérienne qui relie les postes électriques de Bévercé, Amel et Bütgenbach (via le point d'interconnexion de Stephanshof) situés sur le territoire des communes de Malmedy, Bütgenbach, Waimes et Amel.

Elia a implanté 82 pylônes en béton haute performance, 8 pylônes d'angle et d'extrémité de type treillis métalliques et, pour la première fois, 3 pylônes en composite à Bütgenbach.

Les travaux ont débuté le 1er juin 2015 et ont duré 2,5 ans. La nouvelles liaison 2X110 kV a été mise en service en décembre 2016. 

Le projet Boucle de l’Est – Step 1 en quelques chiffres
  • Investissement : 30 millions €
  • Longueur de la ligne : 21 km
  • 4 communes concernées : Waimes, Amel, Malmedy, Bütgenbach
  • Nombre de supports : 93
  • Hauteur moyenne des supports : 35 m
  • Ligne aérienne qui passe de 1 terne à 2 ternes
  • Une tension électrique qui passe de 70 à 110 kV
  • Zones d’habitat concernées : 5%


Le tracé

La nouvelle liaison emprunte le même tracé que la précédente.

Le détail du tracé par commune :

Commune concernée  Longueur de la liaison (km) Nombre de pylônes hier Nombre de pylones aujourd-hui
 Waimes  8.89 39   36
 Amblève  4.83  21  20
 Malmedy  4.02  20  20
 Butgenbach  2.97  14  17

 

Boucle de l'Est - Step 2

Cette seconde étape du vaste projet Boucle de l’Est concerne le remplacement et le renforcement de la liaison aérienne qui relie les sites de Bévercé (Malmedy), Bronrome, Trois-Ponts (Coo) et Brume situés sur le territoire des communes de Malmedy, Stoumont, Stavelot, Spa et Trois-Ponts.

Situation actuelle :

  • La liaison actuelle entre Bévercé et Bronrome a été installée en 1930 et arrive en fin de vie.
  • La liaison entre Bronrome et Trois-Ponts, installée en 1967, est dans un bon état mais au gabarit 70kV, ce qui ne permet pas l’installation d’un second terne, pourtant nécessaire au réseau.
  • Entre Trois-Ponts et Brume, Elia utilise les pylônes existants équipés de 2 ternes en gabarit 220kV (actuellement un terne est exploité en 70kV, l’autre est hors service).

Solution préconisée par Elia pour répondre aux enjeux de la région :
Le renforcement en 2x110 kV et la reconstruction en lieu et place de la liaison actuelle.
Pour ce projet, Elia prévoit d’investir 33 millions €. 

Le projet Boucle de l'est – Step 2 en quelques chiffres

  • Un investissement de près de 33 millions d’euros
  • La ligne aérienne qui passerait de 1 terne à 2 ternes
  • Le gabarit de la ligne passerait de 70 kV à 110 kV
  • 111 supports répartis comme suit :
    • Bévercé – Bronrome : 82 pylônes
    • Bronrome - Coo / Trois-Ponts : 26 pylônes
    • Trois-Ponts – Brume : 3 pylônes
  • Hauteur moyenne des pylônes : 30 m
  • Types de pylônes : poteaux béton haute performance et pylônes treillis métalique
  • Zones traversées :
    • Zone d’habitat : 3.6%
    • Zone d’habitat à caractère rural : 1%
    • Zone agricole : 48.5%
    • Zone Natura2000 : 43.6%

Une nouvelle liaison – un même tracé

Le remplacement et le renforcement de la liaison aérienne de la Boucle de l'Est Step 2 se fait en lieu et place de la ligne actuelle. Le projet ne prévoit pas pour l'instant la modification du tracé.

Le détail du tracé par commune

Commune concernée Longueur de la ligne (km) Nombre de pylônes
 Malmedy  1.8 10 
 Spa  0.7  2
 Stoumont

12.7

 56
 Stavelot  7.7  35
 Trois-Ponts  2.2  8

 

Un projet d’exception

Elia a inscrit ce projet au cœur de la recherche et du développement.

En effet, en collaboration avec la société Ronveaux, elle a développé des poteaux béton haute performance capables d’apporter une alternative aux treillis métalliques utilisés jusqu’à aujourd’hui. Le projet Boucle de l’Est accueille les premiers supports de ce type en Belgique. La réduction de l'emprise au sol est l'avantage principal des poteaux béton haute performance. Trois pylônes en composite ont également été placés à Bütgenbach. En installant ces supports nouvelle génération, Elia se situe dans le domaine de l’excellence technologique.

 

Boucle de l’Est – Step 2

Comme pour la construction d’une habitation, la construction d’une nouvelle infrastructure nécessite l’introduction d’un dossier de demande de permis d’urbanisme et le respect d’un certain nombre d’obligations légales.

A l’heure actuelle, les contacts sont en cours avec les communes concernées afin de leur présenter le projet.
Une Notice d’Incidences sur l’Environnement sera ensuite réalisée par un bureau d’étude indépendant et accompagnera la demande de permis d’urbanisme.
Le planning idéal envisagé par Elia prévoit l’introduction de la demande de permis auprès de la Région Wallonne dans le courant du mois de juin 2017 afin de pouvoir entamer les travaux début 2019.

Planning prévisionnel:

Tout au long de ses chantiers, Elia s’engage à prendre toutes les dispositions afin de limiter l’impact des travaux et préserver la quiétude des habitants ainsi que l’environnement au sens large.

 

Boucle de l’Est – Step 1

Les travaux du chantier Boucle de l’Est – Step 1 ont débuté le 1er juin 2015 et ont duré 2,5 ans.

La nouvelle liaison 2x110 kV a été mise en service en décembre 2016, dans le planning initialement prévu.

Les travaux de renforcement de l’infrastructure existante qui relie, sur une longueur de 21 km, les postes électriques de Bévercé, Amel et Bütgenbach (via le point d'interconnexion de Stephanshof) sont donc, dans l’ensemble, terminés.

Actuellement dans sa phase de finition (évacuation des accès, remise en état des terrains, mise en peinture des pylônes en treillis métalliques, plantations, …), le chantier sera définitivement clôturé dans le courant 2017.

Les travaux se sont déroulés sans encombre et les relations avec les riverains et les autorités locales ont été excellentes. Dans le cadre de ses projets et notamment dans la phase chantier, Elia met en effet un point d’honneur à communiquer de manière proactive avec les autorités communales et les citoyens, afin de créer une relation de partenariat avec les bourgmestres et de maintenir une communication transparente à l’égard de chacun.

   

 

 

Boucle de l’Est – Step 2

Des travaux prévus en 4 étapes

  

Un chantier organisé en 7 phases

Pour chacun des 4 tronçons cités plus haut, le chantier sera organisé en 7 phases distinctes.

 

 

  1. Elagage : à certains endroits du tracé, un élagage peut être nécessaire et se fait en concertation avec les propriétaires et exploitants des terrains.
  2. Réalisation des accès au chantier : La création des accès provisoires au chantier constitue la première étape indispensable aux travaux.
    Les voies d’accès sont principalement utilisées durant la phase de chantier afin d’accueillir le charroi ponctuel, nécessaire à la réalisation des travaux. Elles sont réalisées à partir des voies carrossables et aménagées sur une largeur d’environ 6 mètres.
    Les techniques utilisées pour l’aménagement des accès (tôles de roulage ou si nécessaire chemins empierrés) permettent de limiter fortement les impacts du chantier, tant au niveau des envols de poussières que de la conservation des sols. Aucun véhicule ne circule sur la terre nue.
    Avant le démarrage des travaux, un état des lieux d’entrée est réalisé avec les propriétaires /exploitants concernés.
  3. Démontage des pylônes existants : Les conducteurs sont retirés tronçon par tronçon et rembobinés directement à l’aide des tireuses-freineuses. Les pylônes sont démontés et les fondations sont extraites du sol. Les matériaux sont évacués par camions.
  4. Création des fondations : Cette opération consiste à creuser le sol à l’emplacement des nouveaux pylônes, afin d’y couler la fondation de béton de chaque support. L’enfouissement des nouveaux pylônes sera de 2 à 5 mètres de profondeur. Les terres d’excavation de ces fondations seront emportées par camion-benne.
  5. Installation des nouveaux pylônes : L’acheminement des nouveaux supports est réalisé par convoi pouvant atteindre une longueur maximale de 32 mètres et 20 tonnes. Les pylônes sont manipulés par une grue de levage. Les installations métalliques en sommet de pylône (bras, tourelles…) sont montées à l’aide d’un camion nacelle.

    La dernière opération vise à tirer les câbles en bout à bout afin de les placer sur les consoles métalliques. Les camions destinés à l’acheminement des câbles n’ont pas la nécessité d’accéder à chaque support, ils agissent à partir de quelques endroits clés.
    Sauf contrainte technique, les nouveaux pylônes sont implantés en lieu et place des anciens supports.
  6. Remise en état des accès : Dès la fin du chantier, les accès provisoires sont démontés et le terrain est remis à l’état initial. Un état des lieux de sortie est réalisé. Tout déchet issu du chantier est collecté et conduit en centre de traitement agréé.
  7. Développement de la biodiversité : La végétation qui a éventuellement été supprimée afin de faciliter l’accès au chantier ou d’assurer la sécurité de la liaison fait l’objet de mesures de compensations.

 

Un réensemencement à l’aide d’espèces herbacées et à période adéquate est également programmé. Certains lieux méritant une attention particulière en termes de biodiversité font l’objet d’un aménagement particulier, conformément aux principes définis dans le projet Life, soutenu par les autorités européennes.

Sécurité de l’approvisionnement électrique

Durant l’ensemble du chantier, l’alimentation électrique est assurée grâce au système de maillage du réseau d’Elia. Celui-ci fonctionne comme un réseau autoroutier et permet dès lors, en cas de travaux sur une ligne, d’utiliser des liaisons secondaires et de maintenir le transport de l’électricité et donc l’alimentation des ménages.

Limiter son impact environnemental, une priorité pour Elia

Le respect et la protection durable de l’environnement pour limiter au maximum l’impact de ses activités au travers de solutions innovantes sont des engagements forts d’Elia.

Dans le cadre du projet Boucle de l’Est - Step 2, plusieurs actions ont été entreprises par Elia dans le domaine :

Les études

Le projet Boucle de l’Est-Step 2 ne remplit pas les critères imposant une EIE, à savoir : « Construction de lignes aériennes de transport d’énergie électrique sous haute tension (150 kV et plus) et d’une longueur de plus de 5 km »

Néanmoins, Elia a souhaité réaliser une Notice d’Evaluation des Incidences sur l’Environnement (NEIE) ainsi qu’une Evaluation Appropriée des Incidences sur l’Environnement (EAI) via une société agréée par la Région Wallonne.

  • La NEIE évalue les effets du projet sur l’environnement au sens large (Sols et sous-sol, Eaux, Air, Energie et Climat, Milieu biologique, Paysage, Urbanisme et aménagement du territoire, Mobilité et transports, Déchets, Santé et sécurité, Aspects socio-économique, …) et émet des recommandations. 
  • La EAI vérifie que le projet ne porte pas atteinte à la biodiversité des zones Natura 2000 et autres réserves naturelles et ne risque pas de compromettre les objectifs de conservation qui ont été définis pour ces sites. La EAI peut également définir des mesures de compensation afin de pallier aux dégâts occasionnés et donner des lignes de conduites en phases chantier.

Il est donc important de préciser que les incidences sur l’environnement seront évaluées.

Au-delà de ces deux études, Elia a également commandé 2 analyses complémentaires consacrées à la limitation de l’impact environnemental dans les cadres :

  • Du charroi : étude réalisée par la société Van Egdom, spécialisée dans le transport exceptionnel. Elle a été chargée d’analyser le meilleur itinéraire possible pour acheminer les pylônes, en tenant compte des contraintes techniques liées à la taille du convoi et aux routes à emprunter.
  • Des accès : étude réalisée par Bodarwé, société spécialisée dans les travaux de voirie (empierrement, terrassement, …). Elia lui a confié une mission précise, à savoir, analyser comment mettre en place des accès sur les terrains les plus humides de la Fagne (Pylônes P51 à P62). L’objectif étant de limiter le plus possible la détérioration de ce milieu à l’écosystème très riche.

Les projets de développement de la biodiversité

Cofinancé par l’Union Européenne, la Région Wallonne, la RTE gestionnaire du réseau de transport d’électricité en France) et Elia, le projet Life a pour objectif principal la transformation des emprises forestières des tracés de lignes à haute tension en corridors écologiques en Belgique et en France.

Les actions de restauration visent à mettre en place des pratiques innovantes pour la gestion de ces couloirs verts en forêt, et de sensibiliser différents publics à l'importance de la biodiversité dans ces habitats linéaires.

Le territoire concerné par le projet Boucle de l’Est - Step 2 étant particulièrement riche d’un point de vue environnemental, il était essentiel pour Elia d’inscrire la philosophie du programme Life.

Malheureusement, les Fonds européens du Life arrivant à échéance mi-2017, le projet Boucle de l’Est – Step 2 ne pourra pas bénéficier de ces subsides.

Néanmoins, Elia, soucieuse de l’environnement, a décidé de s’inscrire dans la philosophie du Life et de réaliser des projets de restauration et de valorisation du tracé sur fonds propres.

C’est ainsi qu’Elia a étudié la faisabilité d’un projet de corridor écologique sur le tracé de Step 2.

Cette étude, réalisée par l’asbl Solon, a déterminé un tronçon particulièrement propice au développement de projets de valorisation de la biodiversité. Il s’agit d’une partie du tracé situé entre le P41 et le P82, soit environ 8 km de liaison concernés entre Francorchamps et Bronrome.

Cette partie du tracé est en effet de haute valeur naturelle, et ce qui ne l’est pas actuellement a du potentiel de le devenir grâce aux projets de restauration et de développement de la biodiversité qui pourraient voir le jour.

Les principales actions entreprises par Elia dans ce projet consisteront en la création de lisière, landes, tourbières et mares dans les zones étudiées et favorisant cette démarche environnementale.

Pour la réalisation de ces travaux, Elia prévoit de travailler en collaboration avec les entreprises de la région.

Le balisage avifaune

Les balises avifaunes ont été conçues pour signaler les lignes aériennes aux oiseaux et ainsi éviter les collisions.

Elles sont donc utilisées principalement à proximité des couloirs de migration et des zones protégées. Pour le projet Boucle de l’Est - Step 2, une étude d’expertise a été lancée chez Natagora (vu qu’il s’agit d’une zone de très haute valeur ornithologique).

Sur base de ce rapport, Elia propose une installation sur 3 tronçons :

  • 1 tronçon entre Bronrome et Trois-Ponts : environ 2 km
  • 2 tronçons entre Bévercé et bronrome : environ 7,8 km

Au total, ce seront donc environ 9,8 km de liaison concernées par le balisage avifaune.


Périodes de chasse et de nidification

Tout au long des travaux comme lors de la maintenance de ses infrastructures, Elia veille, autant que faire se peut, à respecter les périodes de chasse.

Dans le cadre du projet Step 2, Elia entretient des contacts réguliers avec les propriétaires terriens à ce sujet.

Concernant les périodes de nidification, Elia s’engage à éviter de perturber la période de nidification en évitant de mener des travaux d’envergure qui seraient susceptibles de la perturber.

Dans le cadre du projet Boucle de l’Est-Step 2, Elia prévoit de réaliser les élagages nécessaires début 2019 afin d’éviter la période de nidification des oiseaux de la région. Une fois l’élagage réalisé, les équipes pourront entamer le chantier dans le planning prévu sans impacter la faune ornithologique locale.

Un atout pour le paysage de demain

Le projet Boucle de l’Est permettra également, une fois des travaux de restructuration dans le réseau liégeois réalisés, de supprimer les 171 pylônes de la liaison Bévercé – Soiron – Romsée d’une longueur de 34,4km et datant de 1930.

Elia s’engage à mener chacun de ses projets dans le plus grand respect des riverains. En coordination avec les autorités locales, Elia veille à développer une communication proactive, transparente et proche des populations durant toute la durée du projet.



Plusieurs supports sont mis à la disposition des riverains :



Pour toute question, remarque ou suggestion au sujet du projet Boucle de l’Est, notre équipe est disponible par mail à l’adresse riverains@elia.be et, durant les heures de bureau, via le numéro vert 0800 18 002.

N’hésitez pas à les contacter.