Balancing

En cas de déséquilibre entre production et consommation sur son réseau, Elia met en œuvre différents mécanismes de balancing pour assurer l’équilibre.

Chaque gestionnaire de réseau au sein de la zone synchrone ENTSO-E a pour mission de maintenir l’équilibre dans sa zone de réglage. En Belgique, Elia remplit cette obligation et les ARP (Access Responsible Parties – responsables d’accès) sont, sur base individuelle, responsables du maintien de l’équilibre de leur « périmètre d’équilibre ». 

Elia mesure en permanence l’état du déséquilibre sur son réseau. Ces données sont consultables pour chaque quart d’heure sur la page Déséquilibre actuel du système.

Pour compenser ces déséquilibres, Elia peut échanger des déséquilibres avec des gestionnaires de réseau de transport étrangers via l’IGCC (International Grid Control Cooperation) ou faire appel à des volumes d’électricité activables à la hausse ou à la baisse, à la demande, c’est ce que l’on appelle les réserves contractuelles (réserves primaire, secondaire et tertiaire). Vous trouverez la liste des volumes disponibles et les prix correspondant à leur activation sur la page Puissance de réglage disponible. Pour plus d’informations sur l’échange de déséquilibres, rendez-vous sur Services auxiliaires.

Enfin, afin de couvrir les frais qui découlent des déséquilibres des ARP (Access Responsible Parties – responsables d’accès), Elia applique un tarif aux éventuels déséquilibres constatés sur leur périmètre d’équilibre. La facturation pour déséquilibre est basée sur les prix de déséquilibre publiés chaque quart d’heure. Toutes les infos sur ce tarif de déséquilibre sont à votre disposition sous Prix de déséquilibre. Si un déséquilibre est constaté dans le périmètre d’un responsable d’accès (ARP), celui-ci doit s’acquitter d’une facture de déséquilibre.

Pour en savoir plus sur les mécanismes de balancing, veuillez consulter les fiches produit.