Mercator-Bruegel

Renforcement de la ligne aérienne existante (380kV) entre les postes haute tension de Mercator et de Bruegel.

Renforcer l'axe nord-sud du réseau électrique belge

Elia prévoit de moderniser la ligne à haute tension existante (380kV) entre la sous-station Mercator à Kruibeke et la sous-station Bruegel à Dilbeek. Cela est nécessaire pour mieux répartir et transmettre l'augmentation des flux d'électricité. Ainsi, l'approvisionnement en électricité de tout le pays sera assuré à l'avenir.

Suivre les travaux par pylône

Cliquez sur cette carte pour savoir où et quand nous travaillons. Pour chaque pylône, vous trouverez le type de travaux, le planning et l'entrepreneur.

 

Aller vers https://elia.projectatlas.app/me


  • texteDans l'intérêt de la société

    Le projet Mercator-Bruegel est nécessaire pour deux raisons :

    1. renforcement de l'axe nord-sud du réseau électrique belge
    Elia modernise l'axe nord-sud du réseau électrique belge. Cet axe nord-sud fait partie de l'épine dorsale du réseau électrique nécessaire au transport de l'électricité à travers le pays. Ce niveau de tension (380kV) permet de transporter rapidement et efficacement de grandes quantités d'électricité.

    2. une meilleure organisation et distribution des flux d'électricité
    De plus en plus de sources d'énergie renouvelables sont connectées au réseau électrique dans tout le pays. Cela entraîne une augmentation des flux d'électricité internes (flux) à travers la Belgique. Ce projet est nécessaire pour mieux distribuer et transmettre ces flux d'électricité via le réseau 380kV.

     

     
  • texteTracé

    La ligne aérienne existante entre la sous-station haute tension Mercator à Kruibeke et Bruegel à Dilbeek est longue d'environ 32 kilomètres. L'itinéraire part de la sous-station haute tension Mercator de Kruibeke, située au sud du fort de Haasdonk, en passant par l'Escaut (Temse et Bornem) et continue vers le sud en direction de Buggenhout, Merchtem et Dilbeek. La ligne aérienne traverse 3 provinces et s'étend sur 9 communes, à savoir Kruibeke, Temse, Bornem, Puurs-Sint-Amands, Buggenhout, Londerzeel, Merchtem, Asse et Dilbeek.


  • environnementEnvironnement

    Elia prend différentes mesures afin de limiter au maximum l’impact des travaux sur les riverains et l'environnement :

    • Elia remet le terrain dans son état d’origine après les travaux.
    • Elia installe les dépôts des chantiers de préférence dans des zones industrielles existantes ou sur des terrains revêtus afin de limiter les désagréments pour l’environnement et la nature.
    • Elia garantit aux riverains un accès permanent à leur habitation.
    • Les travaux n’ont pas lieu la nuit. Il n’y a donc ni dépôts ni chantiers éclairés la nuit.
    • Le trafic du chantier utilise les itinéraires les plus courts, les plus sûrs et les plus faciles d’accès.
    • Lorsqu’Elia retire ou installe des câbles à proximités de routes, de voies ferrées ou d’autres infrastructures importantes, elle utilise des portiques en bois pour limiter au maximum l’impact sur l’environnement.
    • Quand des déviations sont nécessaires pour le trafic normal, Elia se met en contact avec le gestionnaire de voirie (la commune ou la Région flamande) pour aboutir à un accord et prévoit une communication claire vis-à-vis des riverains.
     
  • Planning
    • Études : de début 2020 à début 2021 inclus
    • Permis : du début à la fin de l'année 2021
    • Travaux : du début de 2022 à la fin de 2026
  • docDocuments

News

25 mai 2022

Suivez les travaux sur une carte interactive

Vous pouvez suivre les travaux sur cette carte.

20 avril 2022

Début du renforcement de la ligne à haute tension entre Kruibeke et Dilbeek

Le gouvernement flamand a accordé le permis au projet « Mercator-Bruegel » d’Elia, qui consiste à renforcer la ligne à haute tension existante entre les postes à haute tension « Mercator » à Kruibeke et « Bruegel » à Dilbeek. La ligne à haute tension sera pourvue d’un nouveau type de câble électrique, capable de transporter davantage d'électricité. Les travaux devraient durer jusqu’à fin 2026.

24 janvier 2022

Lancement d’une nouvelle enquête publique sur le permis d’environnement 

Fin 2021, une demande de permis d’environnement a été introduite et une enquête publique a été organisée. À la demande de l’Agentschap voor Natuur en Bos (ANB), une motivation supplémentaire a été ajoutée au rapport des incidences environnementales (MER). 

 

Contactez-nous

Vous êtes concernés par un projet et vous souhaitez nous poser une question?
Notre équipe est à votre disposition.

Ce site web utilise des cookies pour optimaliser votre expérience de navigation. Certains de ces cookies sont strictement nécessaires pour garantir le fonctionnement de ce site web et ne peuvent pas être refusés. D’autres sont utilisés à des fins d’analyse/de fonctionnalité/de ciblage et peuvent être refusés. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre Politique en matière de cookies . Vous pouvez gérer/modifier vos préférences en matière de cookies à tout moment. Si vous ne gérez pas vos préférences en matière de cookies, seuls les cookies strictement nécessaires seront acceptés.