Bruxelles

Renouvellement et restructuration du réseau bruxellois réalisés en deux phases : Bruxelles-Est et Bruxelles-Ouest.

Assurer la fiabilité du réseau

Le renouvellement du réseau bruxellois est un des nombreux projets inscrits dans le plan de développement fédéral. Chaque projet mené par Elia est ainsi préalablement approuvé par les autorités dans un Plan fédéral et/ou plusieurs plans régionaux. Elia travaille également en étroite collaboration avec les gestionnaires de réseau de distribution.


Coordination des impétrants bruxellois

Les législations imposent une coordination plus poussée entre les sociétés d’utilité publique qui placent une infrastructure en sous-sol. Elles visent à limiter l’ouverture des rues, de façon à réduire les nuisances liées aux chantiers.

D’autre part, avant la réalisation de travaux, plusieurs autorités sont en charge d’attribuer différents permis, chacune selon ses propres responsabilités (SPF Économie, Région, commune). En amont de chaque projet, une concertation relative au choix du tracé est toujours engagée avec les autorités responsables de la voirie, compte tenu des préoccupations sociétales à concilier (sécurité d'approvisionnement, maitrise des investissements, impact sur la mobilité et l'environnement, etc.).

  • texteDans l’intérêt de la société

    Le renouvellement du réseau bruxellois répond à trois objectifs principaux :

    • Assurer le remplacement des infrastructures arrivant en fin de vie.
    • Mettre hors service des liaisons câbles de type « huile fluide », représentant un risque environnemental en termes de pollution des sols.
    • Assurer la sécurité et la fiabilité de l’alimentation électrique de la région, tout en s’adaptant à l’évolution des centres de gravité de la consommation (actuels et potentiels) et à la localisation des lieux de production.
  • Coordination des impétrants bruxellois

    Les législations imposent une coordination plus poussée entre les sociétés d’utilité publique qui placent une infrastructure en sous-sol. Elles visent à limiter l’ouverture des rues, de façon à réduire les nuisances liées aux chantiers.

    D’autre part, avant la réalisation de travaux, plusieurs autorités sont en charge d’attribuer différents permis, chacune selon ses propres responsabilités (SPF Économie, Région, commune). En amont de chaque projet, une concertation relative au choix du tracé est toujours engagée avec les autorités responsables de la voirie, compte tenu des préoccupations sociétales à concilier (sécurité d'approvisionnement, maitrise des investissements, impact sur la mobilité et l'environnement, etc.).

  • environnementEnvironnement

    Elia se préoccupe de l’impact environnemental de ses travaux sous plusieurs angles. 

    En pensant le renouvellement du réseau de manière à minimiser la quantité de câbles placés dans le sous-sol, nous nous assurons de diminuer l’impact de nos travaux sur le bien-être des Bruxellois et de réduire drastiquement notre utilisation de matières premières. Notre participation active au processus de coordination des chantiers à Bruxelles participe au même objectif ; la Région subit actuellement une vague d’investissements nécessaires mais peu agréable pour les riverains et usagers des voiries, mais des efforts importants sont entrepris pour rationaliser le phasage de ces travaux. 

    Quant à la question des champs magnétiques, Elia ne se contente pas de respecter très largement toutes les normes ou recommandations en vigueur, mais applique le principe de précaution de manière très stricte, comme en témoigne le protocole signé avec la Région bruxelloise pour la pose de câbles 150 kV.

  • Planning

    Depuis le mois de mai 2017, un protocole spécifique, relatif à la pose de câbles 150 kV en voirie, a également été conclu avec la Région bruxelloise. 

    Plan fédéral (ou régional) 
    • Définit les liaisons à réaliser d’un point à un autre, la date de mise en service, le budget estimé 
    Lancement du projet
    (Elia et gestionnaires de voiries) 
    • Analyse des impétrants en sous-sol
    • Analyse détaillée du tracé (relevés topo, réalisation de sondages si nécessaire)
    • Analyse de la conformité du tracé avec les objectifs du protocole régional (adaptation si nécessaire)
    • Inscription du tracé dans la programmation OSIRIS
    • Présentation du tracé lors des cessions de programmation des chantiers (communes et Région)  
    Permission de Voirie
    (SPF) 
    • Introduction d’un dossier complet
    • Consultations diverses par le SPF (42 jours pour remise des avis)
    • Arrêté royal (reprenant l'avis du SPF ainsi que la liste des rues concernées, par commune)
    Commission de Coordination Chantier 
    • Planification des travaux et détail des phases de pose de la liaison
    • Lancement des demandes en OSIRIS
    • Passage en Commission (CCC)
    • Transmission des décisions à Elia et aux gestionnaires de voiries (via OSIRIS) 
    Gestionnaire de Voiries 
    • Contact avec le GV pour application des règlements particuliers
    • Mise en œuvre des différents éléments pratiques liés au chantier (occupation de la voirie, mobilité, sécurité)
    • Exécution du chantier tronçon par tronçon 

  • docDocuments

Bruxelles-Est

La première phase du renouvellement du réseau concernait l’est de la Région Bruxelles-Capitale. Elle consistait en une restructuration des liaisons 150 kV situées entre les postes de Schaerbeek, de Woluwe-Saint-Lambert et d’Ixelles

Cette phase, débutée en 2013, a été achevée en 2020, s’est matérialisée par les réalisations suivantes :

  • Une liaison entre les postes électriques de Woluwe-Saint-Lambert et de Charles Quint (rue Charles Quint à Bruxelles), à travers les communes de Bruxelles, de Woluwe-Saint-Lambert et de Schaerbeek.
  • Une liaison entre les postes électriques de Schaerbeek et de Charles Quint, sur les communes de Bruxelles et de Schaerbeek.
  • Une liaison entre les postes électriques de Charles Quint et de Pacheco, communes de Bruxelles et de Saint-Josse-ten-Noode.
  • texteLes tracés et plannings

    En remplacement, Elia crée 3 nouvelles liaisons souterraines de 150 kV :

    • Une liaison entre les postes électriques de Woluwe-Saint-Lambert et de Charles Quint (rue Charles Quint à Bruxelles). Cette liaison est actuellement en cours de finalisation. Elle traverse les communes de Bruxelles, de Woluwe-Saint-Lambert et de Schaerbeek.
    • Une liaison entre les postes électriques de Schaerbeek et de Charles Quint. Cette liaison est terminée depuis août 2015. Elle traverse les communes de Bruxelles et de Schaerbeek.
    • Une liaison entre les postes électriques de Charles Quint et de Pacheco. Cette liaison sera finalisée pour le début de l’année 2019. Elle traverse les communes de Bruxelles et de Saint-Josse-ten-Noode.

Bruxelles-Ouest

La deuxième phase concerne l’ouest de la Région Bruxelles-Capitale. Elle consiste en un renouvellement et une restructuration des liaisons situées entre les postes de Berchem-Sainte-Agathe, de Molenbeek-Saint-Jean, d’Héliport et de Bruegel (Dilbeek, en Région flamande).

Comme sur l’est de Bruxelles, le renouvellement du réseau sur Bruxelles-Ouest a été pensé de manière à diminuer très sensiblement (de l’ordre de 20 %) la longueur totale de câbles sur le territoire bruxellois, les 4 liaisons concernées permettant le non-renouvellement d’une longueur bien supérieure de câbles existants. 

Les derniers travaux, qui ont lieu sur le territoire de Berchem-Ste-Agathe, devraient s’achever au mois de novembre 2021.

  • texteLes tracés et plannings

    Les liaisons à mettre en œuvre d’ici 2020 sont :

    • Bruegel (à Dilbeek, en Région flamande) à Héliport, en empruntant le territoire des communes de Bruxelles, Molenbeek, Koekelberg et Ganshoren
    • Bruegel (à Dilbeek, en Région flamande) à Berchem-Sainte-Agathe (commune de Berchem-Sainte-Agathe)
    • Berchem-Sainte-Agathe à Molenbeek (sur le territoire des communes de Berchem-Sainte-Agathe et Molenbeek)
    • Molenbeek à Héliport (sur le territoire des communes de Molenbeek et Bruxelles)

Autres projets

Parallèlement aux projets structurants de Bruxelles-Est et Bruxelles-Ouest, le renouvellement du réseau s’opère de manière continue. Il est dicté par le vieillissement des installations existantes et les nouveaux besoins. En 2021 et 2022, Elia travaillera principalement sur les territoires de Bruxelles-Ville, Saint-Josse, Molenbeek, Jette et Berchem-Ste-Agathe. 

  • texteLes tracés et plannings

News

21 mai 2021

Début des travaux dans le poste électrique Josaphat (Schaerbeek)

Début octobre commenceront les travaux de renouvellement des installations dans le poste électrique dit Josaphat à Schaerbeek.

01 juin 2019

Elia continue le renouvellement du réseau sur Bruxelles

Du 17 juin au 1er septembre 2019, Elia continue le renouvellement du réseau sur Bruxelles, à l’avenue Charles Quint.


Contactez-nous

Vous êtes concernés par un projet et vous souhaitez nous poser une question?
Notre équipe est à votre disposition.

Ce site web utilise des cookies pour optimaliser votre expérience de navigation. Certains de ces cookies sont strictement nécessaires pour garantir le fonctionnement de ce site web et ne peuvent pas être refusés. D’autres sont utilisés à des fins d’analyse/de fonctionnalité/de ciblage et peuvent être refusés. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre Politique en matière de cookies . Vous pouvez gérer/modifier vos préférences en matière de cookies à tout moment. Si vous ne gérez pas vos préférences en matière de cookies, seuls les cookies strictement nécessaires seront acceptés.