04 octobre 2019

Elia accroche des Firefly à ses lignes à haute tension pour les rendre plus visibles des oiseaux

Elia, le gestionnaire de réseau, accroche pour la première fois des Firefly à ses lignes à haute tension pour les rendre plus visibles des oiseaux.

Elia répond ainsi à une demande de Natuurpunt. Selon les estimations, entre 170 000 et 500 000 oiseaux meurent chaque année en Belgique à la suite d’une collision avec une ligne à haute tension. Le balisage est posé sur la ligne à haute tension à Noordschote (Flandre occidentale) sur une distance de 3 kilomètres. Il s'agit selon Natuurpunt d’une des lignes à haute tension les plus dangereuses pour les oiseaux en Belgique.


Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site ou en cliquant sur « J’accepte », vous indiquez avoir lu et approuvé notre politique en matière de cookies. Plus d’informations sur les cookies