09 octobre 2020

L’écosystème IO.Energy entre dans sa deuxième phase et veut tester de nouveaux services énergétiques

La clôture de la première phase de sandboxing du projet IO.Energy (Internet of Energy) s’est déroulée ce vendredi 9 octobre en présence de Thomas Dermine, le nouveau Secrétaire d’État pour la Relance et les Investissements stratégiques.

Huit projets pilotes ont finalisé leurs travaux. D’autres vont être mis en place afin d’explorer de nouvelles pistes. Les projets entreront par la suite dans un processus de démonstration. À terme, ces projets pourraient mener à la création de nouveaux produits ou services et ainsi changer le visage du paysage énergétique.

  • IO.Energy est facilité par les gestionnaires de réseau électriques belges
  • L’écosystème est ouvert à tous les acteurs de marché afin qu’ils développent les services énergétiques de demain et qu’ils placent davantage le consommateur au centre du système énergétique
  • La première phase de test avec 8 projets pilotes s’est clôturée
  • IO.Energy 2.0 sera lancé début 2021



Ce site web utilise des cookies pour optimaliser votre expérience de navigation. Certains de ces cookies sont strictement nécessaires pour garantir le fonctionnement de ce site web et ne peuvent pas être refusés. D’autres sont utilisés à des fins d’analyse/de fonctionnalité/de ciblage et peuvent être refusés, à l’exception des cookies d’analyse du trafic. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre Politique en matière de cookies . Vous pouvez gérer/modifier vos préférences en matière de cookies à tout moment. Si vous ne gérez pas vos préférences en matière de cookies, seuls les cookies strictement nécessaires seront acceptés.