Massenhoven-Van Eyck

Renforcement de la ligne aérienne existante entre les postes à haute tension de Massenhoven et Van Eyck

Renforcement de la colonne vertébrale du réseau électrique belge

Le renforcement de la ligne à haute tension Massenhoven-Van Eyck est essentiel en vue de pouvoir transporter plus d’énergie renouvelable via le réseau électrique belge. Par ailleurs, ce projet augmente les possibilités d’importation et d’exportation d'électricité entre la Belgique et les Pays-Bas.

  • texteDans l’intérêt de la communauté
    Grâce au projet Massenhoven-Van Eyck, Elia prévoit de renforcer une liaison importante dans le réseau à haute tension belge exploité en 380 kV. Ce niveau de tension forme la colonne vertébrale de notre réseau électrique et sert à transporter de grandes quantités d’électricité de manière rapide et efficace.


    Par ce projet, Elia pourra à l’avenir, via son réseau 380 kV, transporter plus rapidement et mieux diffuser les mouvements (flux) en hausse sur le réseau électrique, créés par les sources d’énergie renouvelable qui se développent aux quatre coins du royaume . Il sera par ailleurs possible de faciliter les importations et exportations d'électricité entre la Belgique et les Pays-Bas, un aspect important pour la sécurité d'approvisionnement de notre pays.

  • texteTracé

    La ligne aérienne actuelle qui relie les postes à haute tension de Massenhoven et Van Eyck s’étend sur environ 92 kilomètres et se situe dans les provinces d’Anvers et du Limbourg. Le tracé part du poste à haute tension de Massenhoven (à Zandhoven), longe le Canal Albert et rejoint les postes à haute tension de Heze (à Geel) et Meerhout. La ligne poursuit ensuite sa route vers le poste à haute tension Van Eyck (à Kinrooi).

    Au total, la ligne aérienne passe au-dessus de 15 communes : Zandhoven, Grobbendonk, Herentals, Olen, Geel, Laakdal, Meerhout, Ham, Balen, Hechtel-Eksel, Oudsbergen, Peer, Bocholt, Bree et Kinrooi. 

  • environnementEnvironnement

    Elia prend différentes mesures afin de limiter au maximum l’impact des travaux sur les riverains et l'environnement :

    • Elia remet le terrain dans son état d’origine après les travaux.
    • Elia installe les dépôts des chantiers de préférence dans des zones industrielles existantes ou sur des terrains revêtus afin de limiter les désagréments pour l’environnement et la nature.
    • Elia garantit aux riverains un accès permanent à leur habitation.
    • Les travaux n’ont pas lieu la nuit. Il n’y a donc ni dépôts ni chantiers éclairés la nuit.
    • Le trafic du chantier utilise les itinéraires les plus courts, les plus sûrs et les plus faciles d’accès.
    • Lorsqu’Elia retire ou installe des câbles à proximités de routes, de voies ferrées ou d’autres infrastructures importantes, elle utilise des portiques en bois pour limiter au maximum l’impact sur l’environnement.
    • Quand des déviations sont nécessaires pour le trafic normal, Elia se met en contact avec le gestionnaire de voirie (la commune ou la Région flamande) pour aboutir à un accord et prévoit une communication claire vis-à-vis des riverains.
  • Planning

    Elia procèdera aux travaux en deux phases :

    • Phase 1 : dès début 2021, Elia remplace le terne 380 kV actuel entre les postes à haute tension de Meerhout et Van Eyck par un nouveau terne équipé de conducteurs HTLS. Ensuite, un deuxième terne 380 kV équipé de conducteurs HTLS sera ajouté à la ligne aérienne. Cette phase s’achèvera fin 2022. 
    • Phase 2 : dès début 2023, Elia renforce la ligne aérienne existante entre les postes à haute tension de Massenhoven et Meerhout. Actuellement, cette ligne aérienne est composée de deux ternes de respectivement 150 et 380 kV. Les conducteurs actuels seront remplacés par des conducteurs HTLS de 380 kV. Cette phase s’achèvera début 2026.

     

  • docDocuments

News

Massenhoven-Van Eyck

20 octobre 2022

Lancement d'un projet pilote de gestion de la nature sous une ligne à haute tension

Le gestionnaire de réseau Elia et l’entreprise sociale De Winning unissent leurs forces pour un projet pilote unique à Hechtel-Eksel. Pour des raisons de sécurité, les hautes cultures ou les grands arbres sont interdits sous la ligne à haute tension. Grâce à une gestion ciblée de la nature, la ligne à haute tension qui traverse le Bosland se transforme en autoroute de la biodiversité.

Massenhoven-Van Eyck

01 août 2022

Modification du planning de la phase 2 

Elia effectue actuellement des travaux sur la ligne à haute tension entre Massenhoven et Van Eyck à Kinrooi/Maaseik. En raison de circonstances imprévues, le planning des travaux est modifié. Selon le nouveau planning, la fin du chantier est désormais prévue pour 2026.



Contactez-nous

Vous êtes concernés par un projet et vous souhaitez nous poser une question?
Notre équipe est à votre disposition.

Ce site web utilise des cookies pour optimaliser votre expérience de navigation. Certains de ces cookies sont strictement nécessaires pour garantir le fonctionnement de ce site web et ne peuvent pas être refusés. D’autres sont utilisés à des fins d’analyse/de fonctionnalité/de ciblage et peuvent être refusés. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre Politique en matière de cookies . Vous pouvez gérer/modifier vos préférences en matière de cookies à tout moment. Si vous ne gérez pas vos préférences en matière de cookies, seuls les cookies strictement nécessaires seront acceptés.